Parution d'un article choc intitulé «L'immoralité politique dans la province de Québec» par les abbés Gérard Dion et Louis O'Neill

 


L'abbé Louis O'Neill, coauteur d'un livre sur les moeurs politiques des Québécois.Année: 1952. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Canada Wide. Référence: Canada Wide.

[ Juillet 1956]

Peu de temps après l'élection générale provinciale du 20 juin 1956, les abbés Gérard Dion et Louis O'Neill créent des remous en publiant un article sur les moeurs politiques des Québécois dans la revue «Ad usum sacerdotum».

Comme l'indique l'extrait suivant, l'article de Dion et O'Neill est particulièrement cinglant à l'endroit de certaines pratiques qui sont monnaie courante lors des élections provinciales au Québec. «On nous a rapporté plusieurs cas ou non seulement les électeurs n'ont pas résisté à l'offre de vendre leur vote mais où ils ont offert eux-mêmes spontanément leur suffrage pour de l'argent ou de généreux cadeaux. C'est ainsi que l'on a payé : réparation de toitures, comptes d'hôpital, accouchements, que l'on a fait promesse de contrats généreux, etc. (...) Il fait vraiment pitié ce peuple qui concilie avec une si extraordinaire facilité une vénalité aussi manifeste et communément acceptée avec une religiosité non moins manifeste et acceptée.» En 1960, Dion et O'Neill feront à nouveau parler d'eux avec l'ouvrage «Le Chrétien et les élections».


En référence: Gérard Dion et Louis O'Neill, Le Chrétien et les élections, Montréal, Éd. de l'homme, 1960, p.113-123

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde