Élection des libéraux de Robert Bourassa à l'Assemblée nationale du Québec

 


Victoire de Robert Bourassa lors des élections provinciales de 1985.Année: 1985. © Archives nationales du Canada. Auteur: Inconnu. Référence: Site internet Nelson Canadian Discovery Disk Rubrique : «Time period or category»..

[2 décembre 1985]

Les libéraux de Robert Bourassa remportent les élections générales avec 56,0% des voix. Ils font élire 99 députés à l'Assemblée nationale contre 23 pour leurs plus proches rivaux, les péquistes de Pierre Marc Johnson.

La victoire du Parti libéral (PLQ) couronne un des plus beaux retours de l'histoire de la politique québécoise. Malgré sa défaite personnelle dans la circonscription de Bertrand, Robert Bourassa a réussi à ramener les libéraux au pouvoir après neuf années de gouvernement péquiste. Le Parti québécois voit d'ailleurs sa représentation chuter brutalement par rapport au scrutin de 1981. En effet, il ne lui reste plus que 23 députés, comparativement aux 80 qu'il avait fait élire quatre ans auparavant. Les élections de 1985 seront les seules auxquelles participera Pierre Marc Johnson comme chef du Parti québécois (PQ). Sa démission, en 1987, ouvrira la voie au retour de Jacques Parizeau. Enfin, le vote de 1985 confirme la polarisation entre les deux grands partis, puisque le PQ et le PLQ ont récolté environ 95 % des voix exprimées.


En référence: Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain: le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1987, p.655-659. L'Encyclopédie du Canada, Montréal, Stanké, 2000, p. 348-349 et 1810.
En complément: Michel Vastel, Bourassa, Toronto, Macmillan Canada, 1991, 244 p. Vincent Lemieux, Le Parti libéral du Québec : alliances, rivalités et neutralités, Québec, Presses de l'Université Laval, 1993, 257 p.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde