Élection des libéraux de Louis Saint-Laurent à la Chambre des communes à Ottawa

 


Le premier ministre, Louis St-Laurent, souhaite la bienvenue à Terre-Neuve dans la Confédération canadienne.Année: 1949. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Archives nationales du Canada. Référence: Archives nationales du Canada (C-50808) .

[27 juin 1949]

Les libéraux de Louis Saint-Laurent remportent les élections générales avec 49,5% des voix. Ils font élire 193 députés à la Chambre des communes contre 41 pour leurs plus proches rivaux, les progressistes-conservateurs de George Drew.

Il s'agit d'une quatrième victoire consécutive pour le Parti libéral du Canada et de la première pour le nouveau chef, Louis Saint-Laurent. Au Québec, la domination des libéraux est encore plus nette que dans le reste du Canada. Ils obtiennent 60,4% des voix et obtiennent 68 des 73 sièges à l'enjeu. Fait à souligner, les 80 990 votes -5,1% des voix- que récolte le Crédit social dans cette province.


En référence: Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain : Le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal Express, 1986, p.347-350. Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB Éditeur, 1989, 400 p.
En complément: Dale C. Thomson, Louis Saint-Laurent, Montréal, Cercle du livre de France, 1968, 570 p. Marc La Terreur, Les tribulations des conservateurs au Québec de Bennett à Diefenbaker , Québec, Presses de l'Université Laval, 1973, 265 pages.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde